Galerie

VALENTIN GUILLOD ET MATHYS BOISRAME S’IMPOSENT A SAINT-THIBERY

20 mars 2016
DSC_2936-st-thibery-boog-bud-racing

La seconde journée de compétition de l’épreuve de Saint-Thibery du 24MX Tour s’est déroulée ce dimanche, avec les championnats de France Elite et Espoirs. En ce premier jour du printemps, la météo est restée maussade toute la journée sur les bords de la Méditerrannée, mais il a peu plu sur la Vière. Les courses n’ont pas été perturbées et les pilotes ont assuré le spectacle durant les 6 manches du jour. Pour leur première réception de l’Elite, les bénévoles du MC Saint-Thibery ont fait de l’excellent travail, proposant une piste de très haut niveau et des conditions parfaites aux nombreux spectateurs présents pour l’occasion.

En MX1, Grégory Aranda creuse l’écart au championnat

La catégorie MX1 a été très disputée et spectaculaire, avec une première manche magnifique où cinq pilotes ont roulé roues dans roues durant toute la course. A ce petit jeu, c’est le Suisse Valentin Guillod (Yamaha Kemea) qui a été le meilleur. Passé leader de la première manche face à un accrocheur (Monster Energy Bud Racing Kawasaki), il n’a pu résister au retour de Grégory Aranda (Yamaha 2B Moraco) en fin de course et termine deuxième. Très bien sorti de grille en seconde manche, il a vite pris les commandes et cette fois a réussi à tenir l’écart sur (Honda SR Motoblouz) pour s’imposer. La bonne affaire du jour est pour Grégory Aranda qui creuse un peu plus l’écart au championnat grâce à sa deuxième place à Saint-Thibery. Avec une victoire de manche et une troisième position il a confirmé sa grande forme actuelle. Il devance désormais de vingt points son dauphin . Le Vendéen termine troisième de l’épreuve. Il a affiché une belle pointe de vitesse, prenant la deuxième place de la seconde manche. En première, il avait perdu gros lorsque, bien placé en vue du podium, il avait dû repasser par le stand pour un problème de guidon déserré.

(4-4) a été très sérieux et appliqué durant toute la journée. Il a néanmoins manqué un peu de vitesse et, même s’il a longtemps mené la première manche, il n’a pas été en mesure de faire mieux que quatrième. Il remonte cinquième au championnat mais voit le titre s’éloigner. (Pro Factory MX Suzuki Suttel) était lui bien dans le coup. Sur le podium de la première manche dans la roue des leaders, il a chuté au départ de la seconde, revenant malgré tout septième. Il se classe cinquième de l’épreuve devant (KTM) et (Yamaha). Milko Potisek (Yamaha Tip Top) s’est lui tordu le genou dans une ornière en première manche et n’a pu ensuite s’aligner derrière la grille. Lors du tour de chauffe la douleur était trop forte.

Première victoire en MX2 pour Mathys Boisramé

Vice champion de France Junior l’an passé, Mathys Boisramé (Yamaha TipTop) n’a pas perdu de temps : deux épreuves Elite et déjà une victoire ! Dans une catégorie très homogène, où la moindre erreur se paye cache, il a tiré son épingle du jeu, assurant d’abord une cinquième place en première manche après un mauvais départ. Il a magnifiquement remporté la seconde en étant patient, passant à l’attaque en toute fin de course. Cette performance lui permet de prendre la troisième place du championnat. L’américain Darian Sanayei (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) est second du jour en dominant la première manche de bout en bout. De retour de blessure, il est malheureusement très mal parti en seconde, se contentant d’une neuvième place. (4-6) complète le podium du jour avec une bonne vitesse mais de mauvais, voire très mauvais départs. Le pilote Monster Energy Bud Racing Kawasaki s’empare néanmoins de la plaque rouge de leader du championnat. Il profite notamment de la mauvaise performance de (JPM Racing Yamaha – 10-10), jamais dans le rythme et semble-t-il victime de quelques soucis moteur.

Thomas Do (Honda – 8-4), visiblement pas aussi à l’aise qu’à Sommières passe deuxième au championnat avec sa quatrième place du jour, à égalité avec Maxime Renaux (Yamaha Kemea). La catégorie a été très animée, notamment par un excellent Sullivan Jaulin (KTM), deuxième de la première manche à un souffle du vainqueur, mais qui a cassé sa boîte de vitesse en seconde, comme à Sommières ! (KTM) est lui monté sur le podium de la première course. A noter également que le surprenant Nathanael Bres (KTM) fait deux très bonnes prestations. Contraint à l’abandon en première manche sur problème mécanique alors qu’il était dans le coup, il prend sa revanche en se classant ensuite deuxième. Enfin, Anthony Bourdon (Husqvarna – 12-3) a longtemps mené la deuxième manche avant de craquer sur la fin.

Tom Guyon à l’arrachée en Espoirs

Meilleur temps des qualifications, Tom Guyon (TM Racing) s’impose de peu à Saint-Thibery. Il s’est facilité la tâche en s’imposant en première manche, se faufilant très vite après un bon départ. Il a imposé son rythme sur cette course. Cela fût plus compliqué en seconde où il est parti moyennement et n’a pu faire mieux que troisième. Cela lui suffit pour s’emparer de la deuxième place du championnat derriére son dauphin du jour, Mathéo Miot. Le pilote Kawasaki a fait deux manches très solides sans pouvoir s’imposer. Il prend deux deuxièmes places et garde six points d’avance au championnat. Pierre Cantournet (Husqvarna) monte sur le podium de l’épreuve. Se contentant d’une cinquième place en première manche suite à un départ moyen, il a remporté la seconde en la dominant de bout en bout. Il monte également sur le podium au championnat. Tony Lopez (KTM) est quatrième de l’épreuve devant Florian Miot (Kawasaki) et Enzo Polias (Husqvarna).

Communiqué : www.elite-motocross.fr

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply